AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Expos à voir

Aller en bas 
AuteurMessage
Parmigiano
Le sourire est un devoir social
avatar

Nombre de messages : 659
Humeur : Moqueuse
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Expos à voir   Jeu 20 Mar - 0:10

Pris de frénésie culturelle - est-ce l\'effet R&R - je viens de visiter quatre expositions de styles et genres très différents. Gare à la surchauffe mais j\'ouvre ici le débat sur leurs contenus.
A Lyon Keith Haring.

Pour ceux que le voyage rebuteraient, il y a un bel aperçu dans une galerie de la rue Jacques-Callot, à un jet de peinture pour la plupart d\'entre nous. Certes ce qu\'on y voit n\'a pas la qualité ni la diversité de ce quye propose le Centre d\'art contemporain de Lyon. Il s\'agit d\'une superbe rétrospective qui part des dessins réalisés à la craie sur les affiches noires du métro new-yorkais pour arriver à des dessins subtils et précis qui auguraient d\'une évolution intéressante stoppée nette par le sida. l\'intérêt de cette rétrospective est qu\'elle tourne le dos à la chronologie pour traiter des thèmes.

Ensuite, \"L\'Atelier de Man Ray\" à la Pinacothèque de Paris.

L\'endroit est toujours aussi sinistre mais ce qu\'on y voit vaut le détour. certes il n\'y a pas de grandes oeuvres mais un bel aperçu de l\'évolution de Man Ray.

Dans un genre très différent, je recommande Marie-Antoinette au Grand Palais, dans une scénographie de Robert Carsen qui dramatise un peu trop la dernière période de la vie de la reine avec une salle toute noire où des phrases projetées au mur répondent à des vitrines d\'objets historiques. Le petit croquis de David montrant la reine sur la charette de son exécution est bouleversant et très émouvant aussi le portrait inacheve de Kucharski commencé aux Tuileries et resté inachevé.
il montre bien l\'évolution physique qu\'a subie la jeune archiduchesse insouciante, la dauphin et jeune reine frivole dont on voit , admirablement présenté, le cadre de vie, de Schönbrunn au Trianon.

Pour terminer ce tour d\'horizon muséal : admirable, dense, érudite, passionnante, l\'exposition Babylone au Louvre.

Ironiquement on voudrait écrire \"de Sumer à avant-hier soir\" car cela part de la Babel des origines pour, après en avoir retracé l\'hisoire et la culture, en montrer la postérité théologique et artistique, jusqu\'à une superbe esquisse de Frank Lloyd Wright. Cela serait sruel car on sort de cette expositin plus intelligent qu\'on y était entré, ébloui de tout ce que l\'on a vu, avec quelques indées remises en place.


Dernière édition par Parmigiano le Jeu 20 Mar - 0:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CALC

avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: bien, bien   Jeu 20 Mar - 0:19

Merci beaucoup Parmigiano pour ces commentaires. Plusieurs amis ont également évoqué la scénographie de l'exposition Marie-Antoinette.
C'est surtout Babylone que j'irai voir avec joie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice

avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 28
Localisation : sur la route
Emploi/loisirs : j'aime, je ris, je pleure
Humeur : kangourou
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Expos à voir   Jeu 20 Mar - 12:15

Parmigiano a écrit:
Ensuite, "L'Atelier de Man Ray" à la Pinacothèque de Paris [...] il n'y a pas de grandes oeuvres mais un bel aperçu de l'évolution de Man Ray.
Et pour cause, ses oeuvres majeures sont toutes en ce moment à la Tate Modern de Londres. Wink Il y a deux semaines j'y étais pour voir une passionnante exposition articulée autour de l'amitié et les échos artistiques de trois artistes : Duchamp, Man Ray et Picabia ! Ces noms forment un trio de sacrés polissons, hu ? Twisted Evil
Entre calembours potaches et autres provocations, la complicité artistique de ces galopins fait plaisir à voir et l'exposition s'avère aussi divertissante que ludique.

Merci Parmigiano pour ces petites chroniques. J'espère voir Babylone la semaine prochaine et je ne manquerai pas de signaler à mon tour mes impressions ici. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rockandroquette.net
jack&farren

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 90
Localisation : paris
Emploi/loisirs : J'aime qu'on m'enduise d'huile
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Man Ray et Babylone   Jeu 20 Mar - 23:46

J'ai vu les deux avec Parmigiano.
Ce que j'ai aimé dans l'expo Man ray, par ailleurs assez décevante comme a pu le devenier Alice, est que la vision de l'art de Man Ray y est très bien présentée. Dans le droit fil de Duchamp c'est plus la question que l'on se pose sur l'oeuvre d'art et l'artiste qui compte que l'oeuvre en elle-même qui est aisément reproductible, d'où d'ailleurs son attirance première pour la photo.
Dans babylone tout est bel et bon, même si l'on ne connait rien ni à cette subtile civilisation ni aux mythes, notamment bibliques qui l'ont suivie. J'y suis allée inculte, j'en suis sortie tout aussi peu cultivée (il y a tant que chose à voir que l'on a du mal à assimiler) mais ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parmigiano
Le sourire est un devoir social
avatar

Nombre de messages : 659
Humeur : Moqueuse
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Les soldats de l'éternité   Lun 14 Avr - 23:16

A défaut d'aller pouvoir les contempler in situ dans l'Orient extrème, on peut aller place de la Madeleine, à la Pinacothèque de Paris, voir "les Soldats de l'éternité", belle exposition qui présente quelques uns des 7000 soldats de terre cuite retirés du Mausolée de l'empereur Quin. on a beau en avoir vu de nombreuses reproductions et phtogtaphies, c'est très émouvant de se promener parmi eux, parmi les objets et armes qui les accompagnaient dans ce silence de mort, armée pétrifiée au service de l'unificateur de la Chine. Peu à dire sur eux sinon qu'ils sont beaux dans leur simplicité.



Moins sympatiques, les nombreux CRS qui gardaient la pinacothèque dans la crainte d'une manifestation antichinoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parmigiano
Le sourire est un devoir social
avatar

Nombre de messages : 659
Humeur : Moqueuse
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Un week-end culturel à Londres   Jeu 11 Déc - 0:32

A la demande générale de Cookie, voici donc le récit de notre équipée culturelle à Londres.
Nous nous levâmes donc samedi dernier alors que le coq dormait à ergots fermés (avez-vous jamais vu un coq avoir des poings? No ) à 5h pile pour prendre l'Eurostar de 7h dans lequel nous avons achevé une nuit trop durement interrompue.
A _h30 heure locale nous étions à Saint-Pancras International do'ù nous avons rejoint à pieds, sous un beau soleil, le quartier de Bloomsbury - of course - où nous avions établi no quartiers. Puis, direction laTate pour la première étape de notre marathon culturel : Bacon.
Disons le franchement. Pour ceux qui auraient vu l'exposition d'il y a dix ans à Beaubourg, il y en a beaucoup moins pour plus cher. Mais! Mais comment ne pas encore une fois être saisi par la puissance de ces toiles, par ce Pape hurlant, ces corps torturés... Bien sûr j'ai acheté le cayalogue mais auss un livre qui met en regard les photos éparses de l'atelier avec les peintures qu'elles ont inspirées.
Après un succulent mais hors de prix déjeuner de sandwiches àla cafeteria du musée nous sommes repartis pour Piccadilly. En chemin, nous sommes passés devant la Royal Academy où se tenait une exposition sur l'art byzantin du IVème au XIVème siècle.
Objectivement, s'il ny avait qu'une exposition à voi à Londres actuellement ce serait celle-ci. Elle est riche, très riche, avec des objets de toute beauté, des ivoires sculptés (j'ai un faible!) à tomber à la renverse, des objets d'orfèvrerie à tomber à la renverse et, bien entendu, des icônes qui vous réconcilient avec ce style. Quant on pense icône on voit toujours ces espèces de chromos slaves du XIXème siècle. Là, nous avons vu la racine de cet art après la période de l'iconoclasme avec même deux précieuses icônes venues du monastère Sainte-Catherine dnt la position en plein Sinai lui a permis devoir épargner deux précieuses pièces des VIème et VIIème siècle. Une exposition d'une grande richesse, digne de Babylonia (visible au British museum pour ceux qui l'auraient ratée au Louvre).

Intermède
A la sortie de l'exposition, alors que J&F trainait encore dans les salles mais que le piétinnement propre à ce gene d'exercice commençait à titiller dangereusement mes lombaires, je suis retourné à l'accueil en quête d'un siège. J'ai avisé un banc où était déjà assise une charmante old lady qui, à peine étais-je assis, a entamé la conversation sur l'exposition me disant qu'elle avait regretté qu'il n'y ait point eu d'icones géorgiennes dont sa fille lui avait dit qu'elle étaient magnifiques. Puis nous avons un peu devisé jusqu'à ce qu'elle me demande d'où j'étais originaire (je dois avoir une pointe d'accent Very Happy ). Quand je lui eu dit que j'aétais Français, elle s'est mise incontinent à me parler dans un français parfait, avec cette légère musique de l'accent british peu prononcé, s'excusant de la parler si mal car, bien que lisant beaucoup en français, elle ne l'avait plus pratiqué depuis son séjour à paris, qu'elle avait quitté en... 1939, les hasards de la vie la conduisant plutôt en Irak en en Afrique du Sud.
Mais, m'a-t-elle confié, elle aimait beaucoup la poésie française qu'elle apprenait par coeur. "Dans le vieux parc solitaire et glacé, deux formes ont tout à l'here passé... "puis "Le vierge, le vivace et le bel aujourd"hui...". Je ne cite ici que ce que je connais car elle a été plus loin dans sa récitation. Puis elle m'a interrogé pour savoir si les Français avaient le même enthousiasme que beaucoup d'Anglais - dont sa fille qui nous avait rejoint et parlait également français quoiqu'avec un accent un peu plus prononcé - pour Proust. je lui condiais l'avoir lu il y a cinq ans avec passion, ajoutant que de tels auteurs devaient être lus à l'âge mûr , quand on peut les comprendre, comme j'avais également découvert Flaubert à 33 ans. Là, à mon ébahissement, elle m'a récité le début de "Madame Bovary".
Est venu le temps de nous séparer, après ce moment un peu magique où j'ai ressenti la grande faiblesse de ma culture, moi incapable de citer plus de deux vers d'un poëme... français! Que dirais-je d'un poème anglais?

Le lendemain.
A 10h15 (le lever avait été un peu plus difficile que la veille) nous étions à la tate Modern pour l'exposition "Rothko, the last series". Bien sûr on est là dans un univers radicalement différent de celui de Bacon et j'avoue qu'il nous a fallu "entrer" dans chaque salle, se pénétrer des toiles présentées pour que naisent les vibrations de cette peinture sensible. La grande salle de la commande Seagram, toute de rouges et de poupres m'a moins convaincu que le petit couloir où étaient exposées les gouaches préparatoires, intenses (en revanche, les dessins préparatoires de Bacon sont pauvres, manifestement c'est dans le corps à corps avec la toile qu'il se donne). ma salle préférée : les toils noires sur noires de la chapelle de Mesnil, bouleversantes, vibrantes, j'oserais presque dire physiques tant la matière y vit , passé le rpemier sentiment de n'avoir en face de soi qu'un grand rectangle noir. Chapeau pour les imprimeurs qui ont d'ailleurs rendre ces nuances dans le catalogue.

Après, nous avons erré dans les sales de collections permanentes, quasi totalement renouvelées depuis ma visite d'il y a quatre ans. Nous avons aussi goûté, dans le grand hall, l'instalation immense de Dominique Gonzalez-Foerster, "TH.2058", à base de "collages" de films de statues gigantifiées de Calder ou Louise Bourgeois.



Puis il a fallu songer à retourner prendre nos bagages à l'hôtel, après une halte au British Museum où je voulais feuilleter le catalogue de l'exposition, hélas finie de cet automne sur l'empereur Hadrien. Elle devait être magnifique mais je me suis rendu compte combien un catalogue esy surtout un "reminder", pas un en-soi.

A 19h30, nous étions à Paris. C'était trop court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cookie
Elue amie des jardins fleuris
avatar

Féminin Nombre de messages : 837
Age : 58
Localisation : ici et maintenant
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Expos à voir   Ven 12 Déc - 0:01

MANY THANKS pour cette invitation au voyage du regard cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescupidons.canalblog.com
jack&farren

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 90
Localisation : paris
Emploi/loisirs : J'aime qu'on m'enduise d'huile
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Pour completer   Sam 13 Déc - 0:58

Nous ne sommes pas de grands voyageurs, en dehors des obligations liées à nos emplois respectifs et ce déplacement à londres était pour moi le premier en 8 ans et encore, la dernière fois, j'y étais allée en coup de vent pour bosser.
Alors, cette magie de Londres, cette trépidation de la ville, cette incroyable beauté des rives de la Tamise, cette lumière grise, (il faisait un temps superbe et même pas froid) cette langue absolument incompréhensible, ces gens habillés comme jamais à Paris, ce métro qui plonge à vingt mille lieues sous terre, ces rousses partout, cette bouffe improbable, c'était plus de la moitié de la magie du voyage....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parmigiano
Le sourire est un devoir social
avatar

Nombre de messages : 659
Humeur : Moqueuse
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Expos à voir   Sam 13 Déc - 15:00

Pour illustrer les propos de J&F :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parmigiano
Le sourire est un devoir social
avatar

Nombre de messages : 659
Humeur : Moqueuse
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Expos à voir   Sam 13 Déc - 15:06

Incompréhensiblement, il manque la première des trois photos que j'ai postées. Je la remets (pardon pour un éventuel doublon) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expos à voir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expos à voir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toutes les manifestations et expos à voir : le calendrier 2012/2013/2014
» Expo Trains & Modélisme / Ciney (Belgique)
» [ Urgent ] Comment voir NT1 gratuitement sur l'ordi ?!
» Tu veux voir ma chatte chéri?
» à voir ce soir sur tf1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock & Roquette :: Mille-feuilles :: Caramb'art-
Sauter vers: